Du village hippie à l’école 42

admin Projets, Rencontres Leave a Comment

Revenons sur ces 2 dernières semaines riches en émotions et en rencontres atypiques ! Nous sommes mercredi 7 janvier. Nous arrivons à Bangalore et prenons un rickshaw qui nous emmène dans une ferme en pleine campagne, lieu de notre première mission. Un homme se dirige vers nous en monocycle, c’est Freeman le fondateur de Jaaga. Il nous conduit à travers la ferme éco organique, et nous installe dans une cabane à ciel ouvert où nous vivrons pendant 2 semaines. Quel dépaysement ! Le soleil se couche, des chants hindouistes retentissent du toit de la « maison/école » des 20 étudiants résidant dans cette ferme. Des courbes psychédéliques projetées au rétroprojecteur illuminent l’arbre en face de l’école, il est l’heure de dîner ! Notre première impression : Dans quoi somme-nous tombés !

cabane  Jaaga pilot rack  arbre

Ce n’est que le lendemain après le cours de yoga que nous discutons plus amplement avec Freeman. Son histoire nous impressionne, et donne alors tout son sens à ce qui se passe ici. Freeman est un serial entrepreneur de la Sillicon Valley. Mais la vie est chère à San Francisco, les impôts et les charges salariales impliquent un capital initial non négligeable pour créer une start-up, il devient donc très compliqué d’envisager de lancer plusieurs start-ups dans l’économie sociale et solidaire aux US. Il déménage alors à Bangalore (également appelée la Silicon Valley indienne) où la vie nettement moins chère lui permet de créer plusieurs incubateurs et de lancer Jaaga. Le Jaaga Study Program part alors de plusieurs constats :

  • Aujourd’hui en Inde tout le monde veut apprendre à coder car tout le monde connait quelqu’un qui a connu une ascension sociale en étant développeur
  • Il est possible aujourd’hui d’apprendre à coder via des ressources open source disponibles sur internet
  • La 4G est très bien développée en Inde, il est donc possible d’avoir une bonne connexion internet au fin fond d’une campagne

Ainsi pourquoi étudier dans une ville polluée alors qu’on peut apprendre à coder tout seul dans un cadre permettant une condition de vie des plus agréables ? C’est l’idée du Jaaga Study Program : créer un campus à prix très réduit pour permettre à des étudiants d’apprendre à coder tout en vivant dans la sérénité du cadre d’une ferme éco-organique. Mais pour rendre cet apprentissage concret, il faut s’entraîner sur des projets ! C’est pourquoi tous les étudiants mettent en application leurs nouvelles connaissances sur des entreprises sociales de Bangalore, permettant d’allier mise en pratique et impact social.

lunch  IMG_0059  group

Nous avons donc évolué dans ce cadre « d’hippie tech », largement influencé par la culture californienne de Freeman pendant 2 semaines. Quelle impression que de voir autant de dynamisme intellectuel dans une si petite ferme ! Quel étonnement que de découvrir un tel mode de vie alliant business et méditation, travail et vie au sein de la nature, rentabilité économique et impact social. Puisse la suite de nos aventures être aussi extraordinaire que cette rencontre passionnante…

Pour aller plus loin :

Asseyez-vous en tailleur en regardant un coucher de soleil et en écoutant cette musique (cliquez sur l’image) ;)

IMG_0283

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *